Communiqué de presse

Rester fraternels, unis et mobilisés face à l'obscurantisme et la barbarie

Paris, le 16 novembre 2015

Après les terribles évènements de vendredi, le président de la Fédération des APAJH,
Jean-Louis Garcia, appelle l’ensemble du mouvement à se mobiliser toujours davantage dans
son devoir d’éducation et d’explication, afin de lutter contre la barbarie, l’obscurantisme et les
amalgames.

Vendredi soir, la barbarie a encore frappé. Dans plusieurs lieux de la capitale, des femmes et des
hommes libres ont été assassinés sauvagement. En nombre ! Des femmes et des hommes, blessés
gravement, luttent aujourd’hui contre la mort. Le fanatisme, l’obscurantisme, en massacrant des
jeunes au Bataclan, des citoyens dans les restaurants et terrasses de café, en voulant tuer massivement
au Stade de France, veulent instaurer la terreur, créer la division, empêcher la vie, le vivre
ensemble. Horreur et violence de l'attaque ! Avoir peur, arrêter de vivre, ne peut, ne doit être notre
réponse ! C'est ce qu'ils veulent nous imposer ! Alors, debout, fraternels, ensemble, vivons !
Par ces actes, ils s'en prennent à nos valeurs républicaines, à l'esprit des lumières, à l'égalité
citoyenne et aux droits de l'Homme. Ils veulent abolir les principes qui régissent notre vivre ensemble.
Le combat pour le droit de l'Homme et l'émancipation de tout être humain est notre combat.
Poursuivons-le, debout et sans relâche ! Dans la dignité, debout, et fiers de nos valeurs, laïcité,
solidarité et citoyenneté. Ne cessons pas! C'est un combat pour la vie et l'égalité, c'est un combat
contre l'obscurantisme.

En ces jours de deuil, l’APAJH réaffirme son devoir d'explication, d'éducation, en interne comme en
externe, pour expliquer et expliquer encore que toute femme, tout homme, ont droit à vivre libres,
dans l'égalité et la dignité. L'ensemble du mouvement doit prendre part à toute démonstration
d'union, de fierté de vivre libres et de vivre ensemble qui pourrait être organisée en étant attentif aux possibles dérives ou récupérations.
C'est notre combat historique, c'est celui de la République et de la démocratie. Ils ont tué, ils ont
assassiné, ils ont massacré. Nos coeurs saignent et nous sommes debout ! Pour ceux qui sont morts,
pour ceux qui souffrent aujourd'hui, restons debout, restons ensemble ! Liberté, égalité, fraternité,
laïcité.

Rester fraternels, unis et mobilisés face à l’obscurantisme et la barbarie



Contact presse
Sophie LEMAIRE
Service Communication / Relation presse
Tél. : 01 44 10 23 48 - 06 30 43 60 01
s.lemaire@apajh.asso.fr


A propos de la Fédération des APAJH…
Créée en 1962, l’APAJH (Association Pour Adultes et Jeunes Handicapés), association militante et gestionnaire, est le premier organisme en France à considérer et accompagner tous les types de handicaps: physiques, mentaux, sensoriels, psychiques, cognitifs, polyhandicaps, troubles de santé invalidants ... La Fédération, qui compte 14 000 collaborateurs, fait avancer la réflexion et l’action pour assurer à chacun un égal accès aux droits (droit à l’école, droit à la vie professionnelle, droit à la vie sociale et culturelle…).
Présente dans 90 départements, elle accompagne 30 000 personnes en situation de handicap, mineures comme adultes, dans plus de 630 établissements ou services. Trois principes guident son action : laïcité, solidarité, et citoyenneté.