Communiqué de presse

La charte de la laïcité à l’Ecole accessible à tous

Paris, le 3 décembre 2015

La Fédération des APAJH, première association « tout handicap », s’est mobilisée pour rendre la charte de la laïcité à l’Ecole accessible à tous les handicaps et par là même, à tous. Le 3 décembre, à l’occasion de la journée internationale du handicap, la Ministre de l’Education nationale, Najat Vallaud Belkacem, présente le résultat de ce travail à l’école Jeanne d’Arc, 33 place Jeanne d’Arc, dans le 13ème arrondissement de Paris.


Pourquoi rendre accessible la charte de la laïcité à l’École ?

Les moyens de production et de circulation de l’information se sont démultipliés. Acquérir de nouvelles compétences, comprendre son environnement, prendre ses propres décisions, et être autonome nécessite d’avoir accès au sens des messages. L’accès à l’information, aux messages, constitue un enjeu majeur pour l’exercice plein et entier de la citoyenneté. C’est un outil d’émancipation et de conquête de l’autonomie. Pour Jean-Louis Garcia, président de la Fédération des APAJH, « l’information peut et doit être adaptée pour que chacun y ait un égal accès. Cette adaptation concerne à la fois son contenu et ses techniques de diffusion, afin que le message soit intelligible par tous. La laïcité, ciment du vivre-ensemble, figure à l’APAJH en première place de nos trois valeurs fondatrices, qui guident notre action. Etre laïque, c’est reconnaitre le caractère positif de la différence. Etre laïque, c’est refuser de compartimenter l’accès aux droits et garantir son universalité. C’est pour cela que nous avons souhaité rendre accessible et compréhensible la charte de la laïcité à l’Ecole par tous ».


Accessible à tous, qu’est-ce que cela signifie ?

La Fédération des APAJH a souhaité faire en sorte que chacun puisse comprendre et s’approprier les principes énoncés dans la Charte de la laïcité à l’École. Pour cela, elle l’a rendue accessible à tous les handicaps (auditif, visuel, mental, cognitif, psychique…). Au-delà du handicap, cette mise en accessibilité concerne tout le monde : les analphabètes, les très jeunes enfants, ou encore les personnes non francophones.

Concrètement, le travail de la Fédération des APAJH a consisté à :
- Simplifier les idées et la manière d’écrire les articles pour faciliter la lecture du document (facile à lire et à comprendre).
- Créer des pictogrammes pour illustrer chaque article. La création et l’exécution graphique respectent les règles d’accessibilité sur les contrastes, police et taille.
- Rendre le PDF de l’affiche vocalisable (grâce à un flashcode, le PDF peut être lu par un logiciel de synthèse vocale).
- Traduire en braille le texte simplifié de la charte de la laïcité à l’École.
- Traduire en Langue des Signes Française le texte simplifié (une vidéo sera mise en ligne sur le site le site Eduscol) ainsi qu’en Langage Parlé Complété.

Les différentes versions de la charte de la laïcité à l’Ecole accessible seront disponibles sur le site du Ministère de l’Education nationale, sur le site Eduscol ainsi que sur le site de la Fédération des APAJH.
Afficher clairement cette Charte au sein des écoles, c’est rendre accessibles les 15 articles de la Charte de la Laïcité à l’Ecole aux jeunes en situation de handicap, mais aussi faciliter sa compréhension par l’ensemble des élèves. C’est également, permettre la bonne compréhension par un parent en situation de handicap qui accompagne son enfant. Rendre accessible cette Charte, c’est participer activement à une société résolument inclusive.

La Fédération des APAJH, avec le Ministère de l’Education nationale, lance la charte de la laïcité à l’Ecole accessible à tous.



A propos de la Fédération des APAJH…
Créée en 1962, l’APAJH (Association Pour Adultes et Jeunes Handicapés), association militante et gestionnaire, est le premier organisme en France à considérer et accompagner tous les types de handicaps: physiques, mentaux, sensoriels, psychiques, cognitifs, polyhandicaps, troubles de santé invalidants... La Fédération, qui compte 14 000 collaborateurs, fait avancer la réflexion et l’action pour assurer à chacun un égal accès aux droits (droit à l’école, droit à la vie professionnelle, droit à la vie sociale et culturelle…). Présente dans 90 départements, elle accompagne 30 000 personnes en situation de handicap, mineures comme adultes, dans plus de 630 établissements ou services. Trois principes guident son action : laïcité, solidarité, et citoyenneté.